Dans l’atelier d’une artiste costumière … Emeline Antuofermo

J’ai pu passer quelques jours dans cet atelier, son cocon, son bazar organisé où tout est à sa place, un petit endroit d’où émane un agréable parfum de créativité. Lorsque je suis rentré dans son atelier, tous mes sens se sont activés en même temps. Les couleurs des tissus, leur texture, leur odeur mélangée à celle de la vapeur du fer à repasser, le bruit de la machine mais aussi le silence lorsqu’elle s’arrête. Un calme apaisant comme une ambiance presque spirituelle se dégage de cette petite pièce. A la vue des ébauches des costumes, j’imagine les représentations dans lesquelles ils se donneront en spectacle, dans lesquelles ils maintiendront l’illusion. J’imagine aussi les personnes qui vont les porter chaque soir afin de créer et de renforcer la suspension consentie de l’incrédulité chez le spectateur.

Vous pouvez suivre son travail ici :

Copyright Tous droits réservés/jérémy larroque/2019